Vicieuse Bourgeoise de Gilles de Saint-Avit

Vicieuse Bourgeoise de Gilles de Saint-Avit


Le concept de la bourgeoise qui s’ennuie est repris dans cet ouvrage érotique. Carole assouvit ses fantasmes en croquant la vie à pleine dents…
128 pages dans la collection les Interdits aux éditions MEDIA 1000/La Musardine

Résumé de Vicieuse Bourgeoise de Gilles de Saint-Avit

Carole, riche bourgeoise oisive, s’ennuie dans son XVIe. Que faire de sa peau ? Eternel problème, on prend un amant, puis deux… L’appétit vient en mangeant. Mais voilà qu’un photographe de mode décide de lui faire découvrir ses fantasmes… et de les mettre en scène ! Les rêver ne suffit pas, il faut les vivre ! Très vite, la première séance de photo dégénère… Ensuite, il n’y a plus qu’à se laisser glisser. Comment se retrouve-t-elle au  » Bois  » ? Comment accepte-t-elle de servir de sandwich à deux inconnus dans un restaurant luxueux ? Et dans ce train qui l’emporte vers l’Italie… est-il possible qu’elle se conduise aussi mal ? La voici attachée, les yeux bandés, dans un hôtel particulier ; des inconnus la prennent… Est-ce un cauchemar ? Mais quel délicieux cauchemar ! De plus en plus dévergondée, Carole découvre les plaisirs crapuleux et brutaux des parkings souterrains… Jusqu’où va-t-elle descendre ? Et vous dites que son mari était au courant ! Les bras m’en tombent…

Extraits de Vicieuse Bourgeoise de Gilles de Saint-Avit

Lisez quelques passages de Vicieuse Bourgeoise de Gilles de Saint-Avit :

J’ai sorti le petit bristol que m’avait laissé Eric. S’y trouvait juste marquée, de sa main, une adresse près des Champs-Elysées. L’heure du rendez-vous approchant, l’émotion s’est emparée peu à peu de moi. Comme chaque fois que je me livre aux cérémonies organisées par Eric.

Mais je n’allais pas reculer. Je l’avais voulu. Dès notre première rencontre, Eric avait deviné mon tempérament sensuel, dissimulé sous mes allures plutôt sages. Et un jour il m’avait prise au mot :

— Tu voudrais être une femme libérée. Alors ne joue pas les pimbêches et va au bout de tes désirs.

Eric n’est pas mon seul homme « officiel ». Je suis mariée avec Pierre. Un mari complaisant qui est d’ailleurs vite devenu l’ami d’Eric. Il est vrai que mon amant, homme élégant, souriant mais décidé, impose le respect. Pierre l’admire aussi pour d’autres raisons. Agé de quarante-cinq ans, Eric a dix années de plus que Pierre, et puis son travail de photographe de mode fascine mon mari.