Enculée de Pierre Bisiou

Enculée de Pierre Bisiou


Pierre Bisiou signe ici son premier roman érotique. Sous ce titre cru et provoquant, l’auteur nous plonge dans une éloge de la sodomie et plus largement des pratiques anales, mais aussi de l’amour. Dans un style très cru, nous entrons dans la nuit de deux amoureux…
155 pages aux éditions Stock.

Résumé de Enculée de Pierre Bisiou

 » Tu me parles : « Crois-tu que je suis normale ? Tu sais je crois que je ne suis pas normale. Ce n’est pas sain d’aimer autant faire l’amour comme ça. J’aime ça plus encore que par la voie normale. C’est pas normal, dis ? » J’ai envie de te dire que je m’en fous.  » Les jeunes filles modernes n’ont rien perdu de leur grande fascination pour l’amour, bien au contraire, elles l’étendent à toutes pratiques généreuses en inversions, transgressions, passions coquines. Et celle-ci, l’amie du narrateur, n’y déroge pas qui, dans une nuit de tendresse, se donne à son amant par devant et par derrière en se faisant du bien. Mais pousser l’amour dans ses retranchements, c’est aussi prendre le risque de révéler une certaine aporie du charnel qui, sous La Philosophie dans le boudoir, laisse poindre La Fin d’une liaison. Eloge de l’amour et de la sodomie, Enculée est un roman indécent et doux.

Extraits de Enculée de Pierre Bisiou

Découvrez un passage hot de Enculée de Pierre Bisiou :

Rien comme enculer ne m’a jamais donné cette sensation de vertige, quand ma queue me semble littéralement pendre ou se perdre dans le cul pénétré bien au fond, une sensation de vide où bat le gland tandis que l’anus de la douce étrangle ma hampe.