Grey : Cinquante nuances de Grey par Christian d’E.L. James

Grey : Cinquante nuances de Grey par Christian d'E.L. James


Dernier livre de la série 50 nuances, ce tome reprend toute la série des 50 nuances mais selon le point de vue de Christian Grey…
Retrouvez le premier, le second et le troisième tome de la saga érotique au succès planétaire.
768 pages aux éditions Le Livre de Poche

Résumé de Grey : Cinquante nuances de Grey par Christian d’E.L. James

Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent. À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consume auront raison des sentiments de la jeune femme ?

Extraits de Grey : Cinquante nuances de Grey par Christian d’E.L. James

Lisez quelques passages de Grey : Cinquante nuances de Grey par Christian d’E.L. James :

Après avoir jeté un coup d’œil rapide et désapprobateur sur le document, elle le signe. Mais avant même que j’ai pu me lancer dans mon argumentaire, elle me demande :
– Donc, vous allez me faire l’amour ce soir, Christian ?
Quoi ? Moi ? Faire l’amour ? Allez, Grey. Autant la détromper tout de suite.
– Non, Anastasia. Premièrement, je ne fais pas l’amour. Je baise… brutalement.
Elle tressaille. Ce sont en effet des paroles qui donnent à réfléchir.
– Deuxièmement, il y a d’autres papiers à signer. Et troisièmement, vous ne savez pas encore dans quoi vous vous engagez. Quand vous l’apprendrez, vous risquez de fuir à toutes jambes. Venez, je vais vous montrer ma salle de jeu.
Elle ne comprend plus. Un petit « v » se forme entre ses sourcils.
– Vous voulez qu’on joue avec votre Xbox ?
J’éclate de rire. Ah, bébé.

– Oubliez les règles.Oubliez ces détails pour une nuit.J’ai envie de vous.J’ai envie de vous depuis que vous êtes tombée à quatre pattes dans mon bureau, et je sais que vous aussi, vous avez envie de moi. Autrement, vous ne seriez pas en train de discuter tranquillement avec moi de punitions et de limites à ne pas franchir. Je vous en prie, Ana, passez la nuit avec moi.
Je lui tends de nouveau la main: cette fois elle la prend sans hésiter. Je l’attire dans mes bras et la presse contre mon corps. Étonnée, elle pousse u petit cri étranglé. Lorsque je sens son corps contre le mien, les ténèbres refluent, sans doute repoussées par mon désir. J’ai envie d’elle. Elle m’attire follement car elle ne cesse de me déconcerter, à chaque instant. Je lui ai révélé mon secret, et pourtant elle est toujours là.