Baise-moi de Virginie Despentes

Baise-moi de Virginie Despentes


Virginie Despentes a écrit son premier roman Baise-moi en 1993. Elle nous raconte dans un style cru les vies difficiles de deux femmes perdues, Manu (prostituée) et Nadine (actrice de films x) qui se rencontrent après avoir chacune de leur côté commis un crime. La suite raconte leur cavale dure et violente…
Un film tiré du roman a vu le jour en 2000.
288 pages aux éditions le Livre de Poche.

Résumé de Baise-moi de Virginie Despentes

C’est l’histoire d’une amitié passionnelle : deux filles sans repères dont les chemins se croisent par hasard, et qui vont découvrir qu’elles n’ont plus rien à perdre… Paru en 1993 et traduit dans plus de vingt langues, Baise-moi est une déclaration de guerre au bon goût, aux beaux sentiments et à l’élégance. À la croisée du roman « hard boiled » et de la culture hard core, un roman nihiliste et trash, que sauve un humour grinçant…
Virginie Despentes et Coralie Trinh Thi l’ont adapté à l’écran en 2000, avec Karene Bach et Rafaella Anderson dans les rôles titres. Censuré en France, le film a connu un succès durable à l’international.

Extraits de Baise-moi de Virginie Despentes

Lisez quelques extraits de Baise-moi de Virginie Despentes :

Je peux dire ça parce que j’en ai rien à foutre de leurs pauvres bites de branleurs et que j’en ai pris d’autres dans le ventre et que je les emmerde. C’est comme une voiture que tu gares dans une cité, tu laisses pas des trucs de valeur à l’intérieur parce que tu peux pas empêcher qu’elle soit forcée. Ma chatte, je peux pas empêcher les connards d’y rentrer et j’y ai rien laissé de précieux…

Elles ne se touchent jamais mais garde un œil l’une sur l’autre, se cherchent à tout instant. Quand elles rient c’est toujours de la même chose, et leur corps se rapprochent souvent. Quand l’une allume une clope, elle en tend une à sa comparse, sans même s’interrompre, naturellement. Elles se coupent la parole sans arrêt, ou plutôt, elles parlent à deux. Elles ressemblent à une bête à deux têtes, séduisante, au bout du compte.