Driven saison 3 : Crashed de K. Bromberg

Driven tome 3 roman erotique


La troisième opus de la saga érotique Driven est là ! On est ravi de retrouver les amoureux de choc Rylee et Colton sur qui malheureusement, le sort s’acharne ! Ils s’éloignent, se rapprochent… On en apprend plus sur la personnalité torturée de Colton mais aussi sur celle de Beckett, son meilleur ami. Vous dévorerez ce roman !
Si vous ne connaissez pas cette saga érotique absolument géniale, découvrez le tome 1 et le tome 2.
600 pages aux éditions Hugo Roman

Résumé de Driven saison 3 : Crashed de K. Bromberg

Percutés par l’amour, en piste pour l’éternité
Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire.

Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fi l du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Extraits de Driven saison 3 : Crashed de K. Bromberg

Découvrez quelques passages de Driven saison 3 : Crashed de K. Bromberg :

Une sensation désagréable danse au bas de ma colonne vertébrale.
Mon cœur bat plus vite.
La confusion se fait jour au bord de mon inconscient. Je ferme les yeux pour essayer de repousser les coups qui martèlent mes pensées. Des pensées que je n’arrive pas à saisir, qui glissent de mon esprit comme du sable entre mes doigts.
Tchac. Tchac. Tchac.
J’ouvre les yeux pour essayer de localiser ce foutu bruit qui accentue la douleur…
Le plaisir pour noyer la douleur…
Ces mots me trottent dans l’esprit et je secoue la tête pour essayer de comprendre ce qui se passe, quand je le vois, lui : les cheveux bruns trop longs, ses petites mains serrées sur un hélicoptère en plastique ; un pansement avec Spider-Man recouvre son index qui fait tourner les faux rotors.
Spider-Man. Batman. Superman. Ironman.

J’ai envie de hurler aux démons qui sont dans ma tête. Ils n’ont aucun droit d’être là… aucune raison de se presser autour de cet adorable petit garçon, et pourtant ils n’arrêtent pas de tourner autour comme un manège. Comme ma voiture devrait le faire sur la piste, en ce moment. Alors pourquoi est-ce que je m’avance vers ce petit garçon magnétique au lieu de me préparer à l’engueulade carabinée que Becks va me déverser dessus et que, si j’en juge à l’état de ma voiture, je mérite amplement ?
Et pourtant, je ne peux pas résister.
Je fais un autre pas vers lui, lentement et avec des gestes délibérés, comme je fais avec les garçons du foyer.
Les garçons. Rylee.
J’ai besoin de la voir.
Je ne veux plus être seul.
J’ai besoin de la toucher.
Je ne veux plus être cet être cabossé.