Le moine Mèche-de-lampe

Le moine Mèche-de-lampe


On ne connaît pas l’auteur de ce roman pornographique si ce n’est qu’il est traduit du chinois. Un moine a la faculté de pouvoir changer de taille ce qui donne des histoire sexuelles inédites !
169 pages aux éditions Philippe Picquier Poche

Résumé de Le moine Mèche-de-lampe

Ce petit roman pornographique datant vraisemblablement du milieu du XVIIe siècle vaut surtout pour l’originalité et la vitalité avec lesquelles son auteur conjugue surnaturel et érotisme.
Toutes les postures y sont exposées avec force détails et sans aucune fausse pudeur, et le recours à un diablotin de moine ayant la capacité de changer de taille – ce qui lui permet de se faufiler vraiment partout – en autorise même d’inédites. Elles s’organisent autour d’une trame romanesque décrivant la désagrégation d’une famille mandarinale confrontée à quatre irrésistibles succubes à la beauté ensorcelante et à un moine à géométrie variable, métaphore à peine voilée du sexe masculin.
Ce mélange de fantastique bon enfant et d’érotisme effréné, rare, voire unique en terre romanesque chinoise, est d’autant plus remarquable qu’il permet à l’auteur de revendiquer le droit à l’amour libre pour la gent féminine et de relever quelques-uns des travers de ses contemporains.