Royal Saga tome 5 : Convoite-moi de Geneva Lee

Roman érotique Royal Saga 5


Dans le cinquième tome de la série Royal Saga, nous retrouvons les aventures de Belle Stuart, la meilleure amie de Clara, que nous suivions déjà dans le tome 4. Virée par son amant Smith Price, elle a un nouveau projet professionnel. Elle lance Bless, une agence qui loue des vêtements haute couture. Elle continue sa relation tumultueuse avec Smith tout en sachant qu’il lui cache des choses…
325 pages aux éditions Hugo Roman

Résumé de Royal Saga tome 5 : Convoite-moi de Geneva Lee

Après les aventures passionnées de Clara et Alexander, Geneva Lee met en scène Belle Stuart, la meilleure amie de Clara, une très jolie jeune Anglaise aussi effrontée qu’old school ! Un mélange explosif.

Pour brouiller les pistes des chacals qui veulent la peau du bel avocat Smith Price, il vire la jolie Belle Stuart, avec qui il vit une passion torride, de son cabinet, mais pas de sa vie. Belle en profite pour démarrer son grand projet entrepreunarial : Bless, une start-up de location de vêtements siglés.

Il faut toute l’amitié de Clara et Edward, l’énergie communicative de tante Jane et de Lola pour aider Belle à surmonter les montagnes russes de sa relation avec Smith tout en démarrant sa boîte, sans compter les ennuis que sa mère ne cesse de lui mettre dans les pattes.

Belle a-t-elle les reins assez solides pour supporter une histoire érotique ensorcelante avec un homme qui ne lui dit pas toute la vérité sur son passé ? Quel prix est-elle capable de payer pour se sentir libre et vivante ?

Avec la verve qu’on lui connait, Geneva Lee nous entraîne dans une histoire insensée, addictive et tellement sensuelle.Sexe,intrigues et passion sont au rendez-vous. Le livre se termine sur un cliffhanger hallucinant…

Extraits de Royal Saga tome 5 : Convoite-moi de Geneva Lee

Découvrez quelques passages érotiques issus de Royal Saga tome 5 : Convoite-moi de Geneva Lee :

– Voyons. Ca ne me dit pas comment tu as su que je serais à New York ni comment tu m’as interceptée à l’aéroport. Ou plus important encore, pourquoi en as-tu seulement pris la peine ? C’est terminé entre nous, tu te souviens ? Ou tu as une crise d’amnésie ? Tu n’es plus mon mec surprotecteur qui prend son pied à me contrôler. Tu as décidé que tu préférais t’amuser avec un autre jouet.
Ca fait mal de le dire à voix haute. J’évite la réalité depuis que je l’ai quitté au Velvet, je n’ai dit que le strict nécessaire à mes amis pour les faire taire. Ils sont assez intelligents pour deviner que tout ne s’est pas terminé entre Smith et moi juste parce qu’il m’a viré de mon job.
– Je n’ai jamais cessé de vouloir te contrôler ni d’être surprotecteur, répond-il en s’approchant. Encore moins d’être ton mec.

Je l’ai faite mienne. Il est de mon devoir de la protéger et je suis peut-être insensé de la convoiter encore après les incidents de la nuit, mais elle m’appartient dorénavant et personne ne me la prendra avant de m’avoir traîné en enfer.